• CHANNY EM

Inspiration Grand voyage #4


ROADTRIP GASTRONOMIQUE EN ITALIE


Nous vous avions questionné le mois dernier sur les réseaux sociaux.

À la question "Quel est LE pays gastronomique selon vous (hors France)?", vous avez été nombreux à élire la botte italienne comme LA destination gourmande par excellence.


Nous avons souhaité faire honneur aux mammas et papas italiens en leur dédiant ce petit article :


1. L'Italie et le café, un grande histoire d'amour.

2. Des plats italiens savoureux mais peu connus.

3. Les spécialités que nous pensions italiennes, mais qui ne le sont nullement.


Que vous songiez à voyager en Italie prochainement ou non, nous espérons que vos papilles voyageront à la lecture de ces quelques lignes!




L’ITALIE ET LE CAFÉ

  • Une grande histoire d’amour qui ne date pas d’hier. 

Le café est une vraie institution en Italie, la réputation du nectar italien n’est plus à (re)faire, vous l’aurez très probablement constaté si vous avez déjà été en Italie ! 

L’Italie a été le premier pays européen à importer du café au 17ème siècle, en provenance d’Orient. Les premières cargaisons sont arrivées par le port de Venise. 

Le café a dès lors été très rapidement adopté par les italiens. Les établissements ont fleuri, en commençant par Venise et les cafés de sa célèbre place St Marc. Le premier café aurait ouvert ses portes en 1651 !

Le café consommé à cette époque était néanmoins loin d’être de la même qualité que celui connu de nos jours : l’expresso (et sa belle mousse). 




  • Comment boire le café italien : règles de base. 

Le seul et unique café italien est l’expresso. 

Celui-ci porte bien son nom, puisque les italiens le boivent en un temps record. 

La coutume veut qu’on le consomme debout au comptoir du bar, en moins de 30 secondes. 

Après avoir échangé les formules de politesse basiques avec le barista, on ne s’attarde pas, on déguste son café d’une traite. En moins d’une minute, on est entré, on a consommé le café et on a filé ! 

Petite astuce, nul ne sert de commander un « expresso », en Italie, on commande un « café » (tout court) qui sera forcément un expresso. Ce pléonasme vous épargnera les moqueries des locaux ;)

  • Le café suspendu 

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler de « café suspendu » ou « caffè sospeso » en italien, mais le principe vous est sûrement familier. 

Le concept est simple, il consiste à commander 2 tasses de café et n’en boire qu’une seule, la deuxième tasse étant offerte gracieusement à toute personne dans le besoin qui en ferait la demande : personnes âgés, sans-abris, étudiants précaires…

Cette tradition date de début 1900 en Italie et s’est propagée aux pays voisins récemment, notamment grâce à Internet et aux réseaux sociaux. 

Une bonne et belle action qui ne coûte pas bien chère ! 




DES PLATS ITALIENS SAVOUREUX MAIS PEU CONNUS

Avis aux amateur(e)s de gastronomie italienne ou message direct au ventre sur pattes que vous êtes, laissez vos papilles s'exalter devant des plats italiens très peu connus. Absents ou relégués au second plan sur les cartes, et pourtant si délicieux, nous avons souhaité les mettre en lumière dans cet article.

  • Frittata

Adepte de notre fameuse "omelette au fromage" française? Vous allez aimer déguster sa cousine: la Frittata italienne. Une omelette agrémentée de viande, fromage et légumes. "Frittata" est un mot italien qui signifie « frit ».


  • Vitello tonato

Originaire de la Lombardie, la Vitello tonato est un mariage entre une sauce épaisse (une base de mayonnaise, de câpres et de thon à l'huile d'olive) et de viande de veau. Un plat qui se déguste frais en antipasti l'été.


  • Osso bucco

Une création Milanaise, l'Osso bucco est un ragoût de jarret de veau qui accompagne un risotto ou des pâtes. Composé de veau, vin blanc et sauce tomate, il fait l'unanimité de toutes les bouches, surtout des nobles à l'époque de sa création. 




LES PLATS QUE NOUS PENSIONS ITALIENS MAIS QUI NE LE SONT NULLEMENT.


Certaines spécialités culinaires sonnent "italien", et pourtant il n'en est rien.  De faux amis, qui n'enlèvent en rien le fait qu'ils se dégustent sans modération (ou presque!). 

  • Le Pastrami

Nous avons tendance à penser qu'il est originaire de la botte européenne à cause de sa "consonance italienne", le pastrami est en réalité une spécialité originaire de Roumanie, appelé "pastramà" qui signifie "conserver" en roumain. Une viande de bœuf marinée dans de la saumure puis fumée, ce plat a vu le jour dans une époque où les frigos n'existaient pas, il demeure jusqu'à ce jour un plat indispensable pour se régaler.



  • La pizza pepperoni

Le meilleur accompagnement pour les soirées Netflix ou les apéros entre amis, la pizza pepperoni n'est pas originaire d'Italie. En Italie le 'PEPERONI' (un seul p) signifie piment et aux Etats-Unis 'PEPPERONI' (deux p) est le salami épicé que l'on retrouve sur les pizzas. A votre plus grand regret, vous ne retrouverez pas cette fameuse pizza pepperoni dans les rues d'Italie, mais cette pizza restera toujours dans notre coeur malgré sa réelle origine.


  • Les Pastas Primavera

Un plat créé par Sirio Maccioni et un chef français à New York, la Pasta Primavera est composée de légumes et pâtes. On utilise quelques ingrédients italiens comme le parmesan et le basilic pour l'agrémenter, mais ce plat n'est pas italien.





0 commentaire

Posts récents

Voir tout